Membres

samedi 8 juillet 2017

La vie qui passe


Passer des croyances au doute
puis du doute à l'incertitude
un jour devenir certain
à l'évidence de n'être rien 

Comme étaler son arrogance
sur le tapis de sa jeunesse
oser regarder ses faiblesses
et fissurer sa toute puissance

Après les tempêtes de la vie
la mer rejette sur le sable
celui qui se croit infini
voulant faire de sa vie une fable

Accueillir ce que vie propose
est-ce donc si difficile
à croire que personne ne l'ose
comme de marcher sur un fil

Lâcher demain, la belle affaire
comprendre enfin, être moins fier
sans se soucier, puisque plus rien
la vie qui passe et te dit : viens

1 commentaire:

FRANKIE PAIN a dit…

poésie sur un théme essentiel
merci