Membres

samedi 14 janvier 2017

jeudi 12 janvier 2017

C'est Dieu ou toi



Il n'y a pas de place pour deux dans cet espace intérieur. 

Soit tu y es, soit Dieu y est, mais il n'y a pas de place pour deux.
Comment lâcher le "toi" ? 
Nous l'ignorons, et en ne sachant pas comment le faire, c'est l'acte de la Grâce elle-même. 
Il y a quelque chose de si primordial en nous, 
c'était là avant que nous n'apprenions comment faire et comment être. 
Mais tant que tu crois que tu peux faire quelque chose, l'illusion se perpétue. 

Si tu veux rencontrer Dieu, tu dois disparaître.

Mooji

mardi 10 janvier 2017

samedi 7 janvier 2017

Guy Corneau nous a quitté


Guy Corneau est mort d'une maladie auto-immune qui l'a emporté en deux jours. Il est mort le 5 janvier.

mardi 3 janvier 2017

Pour commencer l'année


Que la pureté vous imprègne.

lundi 26 décembre 2016

Noir et blanc le jour de Noël ...

Sans doute est-ce une bonne chose que la guerre se soit arrêtée à Alep. Plus de bombardements, juste une ville en ruine, le plus grand souk couvert du monde détruit, des populations démunies de tout et marquées à vie, sans parler des enfants!
Pendant ce temps les petits garçons découvrent leurs cadeaux de Noël de riches avec, j'imagine, pas mal d'armes en plastique ou de jeux videos, avec si souvent l'apprentissage de tuer ou détruire pour gagner des points, tout ça dans la plus parfaite légalité. Là où j'étais, un petit homme de deux ans jouait avec un pistolet lumineux et bruyant et nous prenait pour cible!

Les présidents syrien et russe pouvaient se congratuler d'avoir mis fin à cinq années de guerre dans l'une des plus vieilles villes du monde. Combien de dizaines de milliers de morts? Combien de dizaines de milliers de tonnes de bâtiments en ruines?
"Bon travail!" a du dire le commandement russe à ses soldats et pilotes aux mains sales,
Allez, on va vous envoyer les Choeurs de l'Armée rouge en guise se reconnaissance!
Et de prendre un avion militaire chargé de 92 personnes qui va sombrer en mer après le décollage. Aucun survivant.
L'avion noie ses passagers en mer noire, alors qu'Alep, Halab en arabe, signifie blanc...

C'était le jour de Noël. Tout un symbole! Comme si la vie ne coopérait pas aux manigances russes... Il y avait aussi la responsable d'une association caritative apportant des médicaments. Trop tard.

Il est décrété une journée de deuil national.
Et en Syrie, y aura t-il quelque chose pour tous ces morts? Seul le Pape glisse quelques mots. Que Noël soit propre en quelque sorte. Mais qui propose d'apprendre la paix?

Je découvre dans un article que l'avion en question est un Tupolev Tu 154, avion vétuste des années 60, qui a eu de nombreux accidents avec des centaines de morts, dont le président polonais en 2010, qui a été interdit de vol il y a deux ans vus les risques, et finalement réutilisé...

Comme la vie est curieuse parfois! Mais qui en tire les leçons?