Membres

mardi 14 juin 2016

Chemins suspendus


 


Peut-on imaginer le travail colossal que d'accrocher dans le vide des dizaines de traverses sur ces parois verticales, pour que les touristes qui osent s'y aventurer aient quelques frissons? Côtoyer le vide en quelque sorte, le vide si essentiel dans la tradition chinoise.

Aucun commentaire: