Membres

mercredi 19 mars 2008

Auprès de Ma


Ce soir j'étais fatigué, j'avais du mal à marcher, et ma tête n'était pas à l'aise. Le temps était lourd, mais heureusement il y avait du vent. Je pris un tchai qui me redonna des forces.
Il y avait beaucoup de monde pour voir Ma. Je me mis derrière sur la pelouse. On est plus loin, mais on n'est pas bousculé. J'étais bien.
A un moment Chudananda, le grand américain qui dépasse tout le monde d'une tête, s'avança pour faire bénir des fleurs. En fait il s'arrêta juste entre Ma et moi. Je ne pouvais pas trop m'écarter sous peine de géner les quelques personnes autour de moi. Je continuais juste à répèter le nom de Dieu.
Quelques secondes plus tard, une voix s'élèva derrière moi, que je reconnus comme étant celle de l'ancien ministre de l'éducation nationale, et pria Chudananda de se pousser. Ce qu'il fit aussitôt. Je remerciais Dieu qui pourvoie à tout, et m'abandonnais d'autant plus dans la contemplation de Ma Anandamayi.
Puis Ma joignit les mains pour nous saluer et nous bénir, et se retira. je pris du prasad.
En remettant mes chaussures, je sentis que j'avais recouvré mes forces, que mes jambes me portaient, et que mon malaise avait disparu. Je remerciais Dieu, et rentrais paisiblement en continuant le Japa. Je pensais aussi à A.D. et sentis quelque chose m'envahir.
Dieu travaille doucement à l'intérieur, même si l'on ne sent pas de grandes choses...

(voyage en Inde en 81)

6 commentaires:

martine a dit…

Que sont le "tchai", "le prasad", "le japa" ?
Beau message, tout en profondeur pour qui veut et/ou peut entendre...
Merci de nous le partager avec autant de spontanéité et de simplicité. Super.

"Dieu travaille doucement à l'intérieur, même si l'on ne sent pas de grandes choses..."
Oui Yannick, comme je comprends...

yannick a dit…

Le tchai c'est le thé indien.
Le Prasad c'est de la nourriture bénie par le gourou.
Le Japa c'est la répétition permanente d'un mantra ou du nom de Dieu (par exemple : Rama).

martine a dit…

ok ! merci beaucoup pour la traduction.

daniel a dit…

Rencontrer Ma Anandamayi et recevoir sa bénédiction, c'est une expérience rare qu'il ne m'a pas été donné de vivre! Que ce souvenir puisse être présent encore aujourd'hui et que tu nous le fasses partager, cela nous rapproche et nous unit.
Bien à toi.

Acouphene a dit…

Pranam

mabes a dit…

OUI ! A travers toi quelque chose de Mâ nous parvient. Pranam Yannick !