Membres

dimanche 30 mars 2008

Jacques Yves LE TOUMELIN




Vous avez sans doute entendu parler de Matthieu Ricard. Sa mère, Yahne Le Toumelin, est peintre et engagée dans la voie bouddhiste depuis longtemps.
Le frère de sa mère s'appelle Jacques Yves Le Toumelin.

Fils et petit fils de marin (leur père était capitaine au long cours), amoureux de la mer et de la nature, rebelle au monde, il décida de construire un bateau pour partir autour du monde. C'était pendant la guerre, les allemands l'ont pris et le détruisirent.
Difficile d'imaginer ce que cela peut représenter quand on n'a pas vu soi même sa propre réalisation détruite.
Tétu (comme un breton), tenace, déterminé, il en construisit un autre juste après la guerre.
Il partit pour un tour du monde de 3 ans en solitaire entre septembre 49 et juillet 52.
Il n'avait qu'une montre, un sextant, et une sonde à main. Pas de moteur, alors que son bateau était relativement lourd et nettement moins manoeuvrant que ceux d'aujourd'hui.
Il a été fêté en héros à son retour au Croizic par ceux la même qui ne croyaient pas qu'il irait bien loin au moment de son départ.

Lorsque j'ai lu son livre, alors étudiant, je découvris le texte de Kipling qu'il citait après avoir raconté la destruction de son voilier par les allemands.

Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir,
Si tu peux être amant sans être fou d'amour;
Si tu peux être fort sans cesser d'être tendre
Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre;
Si tu peux supporter d'entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d'entendre mentir sur toi leurs bouches folles,
Sans mentir toi même d'un mot;
Si tu peux rester digne en étant populaire,
Si tu peux rester peuple en conseillant les Rois
Et si tu peux aimer tous tes amis en frères,
Sans qu'aucun d'eux soit tout pour toi;
Si tu sais méditer, observer et connaître,
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur,
Rêver, sans laisser ton rêve être ton maître,
Penser, sans n'être qu'un penseur;
Si tu peux être dur sans jamais être en rage,
Si tu peux être brave et jamais imprudent,
Si tu peux être bon, si tu sais être sage,
Sans être moral ni pédant;
Si tu peux rencontrer triomphe après défaite
Et recevoir ces deux moments d'un même front,
Si tu peux conserver ton courage et ta tête
Quand tous les autres les perdront;
Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
Seront à tout jamais tes esclaves soumis
Et, ce qui vaut bien mieux que les Rois et la Gloire,
Tu seras un Homme, mon fils.
Rudyard KIPLING

15 commentaires:

fish-fish a dit…

Merci Yannick de tes partages nourrissants

sevim a dit…

Quelle lignée!

Anonyme a dit…

Les héros préférés de nos bloggers sont des marins , on dirait . Quand est-ce qu'ils nous emmènent en bateau? :-)) Sylvie

martine a dit…

Merci....

daniel a dit…

Je n'avais jamais entendu parler de Jacques Yves Toulemin. Merci pour ces infos et le très beau texte de Kipling que j'avais un peu oublié.

Anonyme a dit…

merci de nous rappeler le superbe texte de Kipling.Le cotre de Jacques Yves Le Toumelin le Kurun(tonnerre en breton) est aujourd'hui propriété de la ville du Croisic,vous pouvez le voir dans le port....je fais du canoê sur le traict face à sa maison.....les oeuvres (peintures) de Yahnne Le Toumelin sont visibles sur son site :www.rireduciel.com
rire du ciel , pas mal non plus pour votre photo "clin d'oeil "
Soisic

mabes a dit…

De la mer au Dharma, la même loi partout !

yannick a dit…

Soizic, C'est un très bel endroit ou tu fais du canoê. J'y suis souvent allé en bateau, et j'adore mouiller dans le coin, avec au fond cette belle maison en pierres qu'a fait construire Le Toumelin.
Tu habites à coté j'imagine, en tout cas tu sais ce qu'est un côtre...

Anonyme a dit…

oui, à quelques encablures, sur le coteau de Guérande face aux marais salants.
amicalement
Soisic

yannick a dit…

Ayant fait mes études à Nantes au début des années 70, j'ai bien connu les marais de Guérande, à propos desquels on avait fait un travail...

Kurun a dit…

Faites-nous le plaisir de visiter le blog ouvert en novembre 2009 après le décès de Jacques-YVES LE TOUMELIN:
http://kurun-kurun.blogspot.com/
C'était pour moi un de voir de mémoire. Gilles

yvon a dit…

ce texte que je revois chanté par lavilliers est superbe,bravo monsieur TOUMELIN,vous me faite rêvé.
merci.
yvon.

Webmestre a dit…

Faites-nous le plaisir de visiter le blog ouvert en novembre 2009 après le décès de Jacques-Yves LE TOUMELIN:
nouvelle adresse
http://jylt-kurun.blogspot.com/
C'était pour moi un devoir de mémoire. Gilles

Anonyme a dit…

je connais personnellement le petit neveu de JY Le Toumelin... un gars bien qui vaut la peine d'être connu ! :-)

Gilles Durand a dit…

* Faites-nous le plaisir de visiter le blog ouvert en novembre 2009 après le décès de Jacques-Yves LE TOUMELIN.
Nouvelle adresse internet:
http://jylt-kurun.blogspot.com/
C'était pour moi un devoir de mémoire que j'ai rempli avec le plus grand respect. Que Dieu l'ait en sa Sainte Garde.
Le webmestre: Gilles