Membres

jeudi 13 mars 2008

IDEAL ?

Quelques mots cet automne lors d' un interview par un journaliste. En fait c'est avant le tournage d'un petit reportage pour la télé, avec le client, dans sa maison...

"Est-ce qu'il y a une maison idéale?" me demande t-il.
Je répondis , surpris moi même par ma réponse :
"Y a t-il une femme idéale? Y a t-il un homme idéal?"
Le journaliste se rendit compte de sa question. Je vis les yeux de mon client briller!

L'idéal c'est quand le "je" disparait. L'idéal c'est du pur imaginaire, c'est le comble du mental, le maître des idées, qui nous fait croire qu'il y a une idée au dessus de tout.
Il y a des maisons dans lesquelles on se sent bien, pas plus.
Dans cette non demande d'autre chose, l'idéal est atteint.
Evidemment je n'ai pas développé cela au journaliste!

2 commentaires:

philippe a dit…

Exact Yannick.
Moi,aussi mon idéal en prend un coup.C'est une compensation pour combler mes faiblesses,comme l'a Dit Arnaud.

martine a dit…

Etre victime de ses envies, de ses désirs, de ses idéaux... c'est l'ivresse, l'intoxication !
Apprendre (euh... je dis bien apprendre....) à se contenter, apprendre à vivre ce qui arrive, simplement, sans désirs, sans envie, sans convoitise, apprendre à accepter les cadeaux et vacheries de la vie... dans la confiance et l'abandon !
Apprendre la liberté d'être satisfait du réel, car le réel ne fait jamais défaut (une réalité ça, hi hi ...), et puisqu'il est toujours satisfait donc (vous me suivez, rires ?), cela devient une joie pleine qui ne manque de rien !
"Out" les idéaux ?
Encore un peu de boulot, mais nous nous y appliquons je crois....

Des bises, loin de l'idéal des grosses bises qui claquent ! sourires.