Membres

lundi 7 janvier 2008

PATIENCE


Il y avait une fois, dans l'atelier d'un sculpteur, deux statues sur l'établi. Une qui était assez avancée, et une autre qui était à peine dégrossie. Celle qui était mal dégrossie disait à celle qui était plus avancée :

"Hein, regarde ce marteau, quel bourreau...Regarde ces ciseaux sans pitié, regarde cette rape impitoyable...Vois comme ils nous maltraitent par devant, par derrière, par en dessous. Quelle vie que la notre...Jusqu'à quand ces emmerdements?...J'en ai marre, marre..."

La statue qui était plus avancée lui répondit :

"Attends un peu, quand tu auras des yeux, tu verras l'artiste!"

3 commentaires:

Stéphane a dit…

c'est du caviar.
Merci.

soisic a dit…

étrange cette synchronicité, vos messages du 7 et du 8 m'interpellent.depuis peu de temps je fais de la sculpture( c'est une passion) c'est vrais il y a un moment ou la sculpture me semble habitée, j'ai l'impression qu'elle me regarde dernierement j'ai essayé de faire le buste de Deshimaru,il me regarde avec ironie......

martine a dit…

Sublime !
Merci.